Le bien-être est une question de bon sens. En prendre conscience par la Sophrologie, c’est trouver l’harmonie.

Etre bien avec Soi est une question de bon sens.

Nous sommes continuellement en recherche de la santé idéale, celle que l’on a tous connu un jour et qui se résume au fait de se lever le matin frais et disponible à la journée à venir: sans douleur, sans maux, sans stress. il n’est pas rare d’entendre alors de la part d’un proche “tu as changé quelque chose, tu as une mine resplendissante”

Non, nous n’avons rien modifié à nos habitudes mais nous nous sentons bien et cela rayonne tout autour de nous.

Quand nous nous nous réveillons ainsi, un petit air gai à chanter dans la tête et une envie d’abattre des montagnes, nous avons très peu de conscience de cet état car quand tout va bien, nous le notons rarement et c’est quand nous souffrons ou que nous avons moins le moral que nous sommes à contrario bien conscient de nos ressentis.

Il est dommage d’être ainsi en introspection uniquement lorsque le corps tire la sonnette d’alarme, il serait évidemment plus écologique pour Soi de se tourner vers une conscience plus élargie de ses besoins et de préserver ainsi un équilibre de bien-être,  avant que nous éprouvions les moindres tensions corporelles ou mentales.

En Sophrologie, nous prenons conscience de (..) en tournant notre attention vers notre corps, qui n’est plus mis en sourdine ou ignoré puis nous énumérons nos ressentis musculaires, émotionnels, mentaux. Ainsi, c’est une sorte d’état des lieux que nous faisons de nous-mêmes, en notant les divers maux que nous ressentons, par l’usage de la parole puisque nous traduisons nos ressentis par des mots, ainsi nous les reconnaissons comme faisant parti de nous et de ce fait nous pouvons agir sur eux avant qu’ils n’agissent sur nous.

C’est très efficace pour les tensions de stress bien sûr, les émotions telles que la colère ou la tristesse, la peur et le négatif en général.

Les tensions diverses n’ont donc pas le temps de s’installer en nous puisqu’elles sont reconnues comme réelles, il est donc possible de les gérer au mieux dans une démarche de santé préventive.

Rappel:

Quels sont nos besoins fondamentaux qui nous permettent de garder un équilibre satisfaisant au quotidien?

1-L’AIR

Le souffle permet de nous apporter un des éléments essentiels à la vie ainsi il est très important de revenir à une respiration ample et complète. Souvent pris par le temps et le rythme du quotidien, nous oublions trop souvent que la vie démarre et se termine par un souffle et qu’il est une base de notre équilibre tout au long de notre existence.

Tout le monde le sait bien sûr mais trop peu de personnes encore prennent le temps de s’exercer à respirer autrement.

Je vois dans mon cabinet des personnes avec le souffle coupé, avec des épaules nouées, douloureuses, des sensations d’oppression thoracique, des crises de spasmophilie, des cervicales bloquées et des douleurs dorsales.

Inspirer et expirer. Deux verbes à comprendre, à expérimenter pour prendre conscience de nos capacités à prendre les commandes pour gérer notre rythme intérieur, mettre en cohérence notre cœur et notre cerveau, baisser notre tension, apaiser notre métabolisme, dompter nos hormones de stress.

Juste RESPIRER. Simplement.

2-L’ALIMENTATION

Nous connaissons tous aussi les bienfaits d’une bonne alimentation et depuis quelques années, nous sommes embrouillés par des conseils nutritionnels de toutes sortes et nous ne savons plus vers quoi nous tourner pour nous alimenter sainement.

Nous cherchons à comprendre les troubles du quotidien dans notre environnement en oubliant de penser qu’ils sont aussi à l’intérieur de nous, car se pencher par exemple sur une mauvaise digestion peut être significatif de mots ou d’actions que nous n’arrivons pas à digérer.

Il est plus facile de se dire que nous n’en sommes pas la cause et pourtant s’alimenter, se nourrir c’est surtout s’apporter de l’énergie qui est un besoin essentiel pour garder un équilibre vital.

Dans nos choix de rapidité, de facilité nous sommes aussi responsable de choisir des aliments vides de sens. Mais c’est aussi emplir notre sentiment de vide intérieur car, lorsque nous avons mal et que nos émotions prennent trop de place, il est habituel de nous voir courir vers la nourriture. Le nouveau-né, lorsqu’il veut communiquer, sans pouvoir le faire autrement que par des pleurs est souvent nourri et à certains moments, ses pleurs ne signifient pas qu’il ait faim.

Se crée alors une sorte d’automatisme inconscient qui pose cette règle:

Mal, stress, émotions négatives (peur, solitude, tristesse, colère, manque d’amour..) = Nourriture

Nous devons donc prendre conscience à nouveau de notre capacité à évacuer nos tensions et à instaurer un état positif qui puisse nous permettre de ne plus avoir besoin de cet automatisme.

C’est un moyen de cacher nos émotions, de les museler alors qu’il suffit de faire le contraire: en méditation, nous reconnaissons ces émotions comme une partie de nous et comme tout problème reconnu en conscience nous pouvons passer à l’action afin de développer une adaptabilité nouvelle.

Si vous apprenez à reconnaître, à ressentir et à gérer vos émotions négatives, si vous avez dans votre boite à outils des exercices vous permettant de les dépasser et de les évacuer, vous n’aurez plus à aller chercher de réconfort dans l’alimentation.

il y a aussi le fait très important de manger en conscience, de comprendre ce qui se passe dans notre corps, dans nos cellules lorsque nous choisissons d’y mettre quelque chose censé nous apporter de l’énergie, de la vitalité.

Ici, tout est question de conscience à nouveau, parce qu’il est très difficile de nous apporter un énergie bienfaisante pour nous si l’aliment est lui -même complètement vide de sens.

3-L’ENERGIE

Notre corps est avant tout énergétique et c’est aussi un élément essentiel à notre bien-être global que de s’apporter de la vitalité par le biais du sport, de l’alimentation mais aussi et surtout par le sommeil qui est de nos jours complètement perturbé par l’accélération du temps que nous subissons de plus en plus.

Ainsi, nous fractionnons nos cycles de sommeil en prolongeant bien souvent nos journées, nous restons plus longtemps éveillés et raccourcissons notre temps de repos.

Nos temps de sommeil ne sont plus suffisant pour notre récupération qui est essentielle à notre équilibre physiologique et moral.

C’est encore une évidence que nous avons bien du mal à regarder en face mais les générations à venir vont devoir apprendre à se poser, à ralentir le rythme car sinon il y aura de plus en plus d’ anxiété, de troubles musculaires et de douleurs invisibles, sans parler de troubles comportementaux qui se multiplient depuis quelques années: les troubles de l’attention, les comportements suicidaires, les troubles alimentaires chez les adolescents, etc..

Le sommeil fait parti de nos besoins les plus fondamentaux comme l’eau ou l’air que nous respirons.

En avoir conscience c’est déjà se prévenir d’un bon nombre de pathologies.

Il est urgent de réapprendre à passer des nuits réparatrices, sans cogitation, sans stress ou anxiété du lendemain en améliorant notre capacité à dormir sereinement .

Nos défenses immunitaires trouveront plus de force pour combattre quand ils le devront et surtout il y aura un état bien plus positif que ce que nous connaissons aujourd’hui dans nos environnements immédiats: Avoir un bon moral et de l’énergie c’est déjà 50% de la guérison, le mental fait beaucoup dans tous les domaines de notre vie, d’où l’importance d’être reposé afin de pouvoir se concentrer sur le sens à porter à nos futures actions.

4- LES EMOTIONS POSITIVES

Au même titre que l’air que nous respirons ou que l’énergie qui nous constitue, nous sommes des êtres aimants, nous avons besoin de ressentir des émotions positives.

La joie est primordiale pour nous sentir vibrer, exister, nous pousser à aller de l’avant, réaliser nos désirs, se sentir bien tout simplement.

L’amour de soi est aussi un élément essentiel même si un peu tabou pour certains qui confondent l’égo centrisme avec cette notion de s’apporter du bien pour Soi. Nous n’enlevons pas aux autres quelque chose lorsque nous développons une saine estime de nous-même, bien au contraire.

La confiance en Soi, une bonne image de Soi, le fait de prendre soin de notre apparence, de nous faire plaisir développe notre bien-être, nous sommes plus enclin à aller vers l’autre et nous rayonnons de l’énergie positive autour de nous.

Tout le monde a connu la toxicité de certaines personnes qui viennent vampiriser votre énergie en vous racontant leurs dernières histoires pessimistes et négatives. Vous en ressortez complètement lessivé.

Quelqu’un qui communique de la joie de vivre, de l’optimisme, de l’amour est naturellement un diffuseur de bien-être pour lui-même et pour les autres.

Apprendre à développer cet amour de Soi et de l’autre  c’est aussi donner du sens à notre vécu et plus largement à la direction que nous voulons que l’humanité prenne dans les années à venir, pour une meilleure santé globale et un apaisement des tensions.

Pour ces 4 axes majeurs de transformation, la Sophrologie est efficace, sans effet secondaire, écologique puis qu’elle respecte votre identité, votre intériorité ce qui n’est pas le cas pour tout. Lorsque nous allons moins bien au niveau de notre stress et de notre anxiété, il y a les moyens médicamenteux  pour ceux qui souhaitent aller vite et ne pas comprendre leurs émotions, c’est malgré tout une solution d’évitement.

Pour les autres, la Sophrologie est une méthode psychocorporelle pour évoluer, donner du sens au fait d’être là, de respirer, d’avoir un schéma corporel et de nous en servir au mieux, de par les fonctions souvent oubliées de nos sens.

Pouvoir aussi comprendre ce qu’il y autour de nous, prendre conscience que nous sommes un avec la Nature, que nous sommes un avec les êtres qui nous entourent et sans aucun doute développer un nouvel état de bien vivre ensemble.

 

Béatrice LOWAGIE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recent Posts
Contactez-moi

Une information ? Un rendez-vous ? Envoyez-moi un message et je vous répondrai dans les plus brefs délais. Merci.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search