Bienvenue dans ma sophro-attitude.


Nous avons été  « stressé »par une société qui se voulait exigeante, pressée, alarmante, productive, le stress faisant parti intégrante de notre éducation.

Quel enfant n’a jamais entendu cette phrase « dépêches toi, tu vas être en retard » ou bien encore « tu n’as plus le temps de »…

Bien sur il est vrai que le temps, le notre, nous n’en disposions pas toujours a notre guise lorsque nous étions enfant.

En grandissant , nous avons gardé  les mêmes croyances, celles qui nous ont permis de développer une très utile « productivité », un sens du combat hors norme malheureusement au détriment de notre bien-être et de notre nature.

Des l’âge de 6 ans, l’enfant commence a oublier de respirer avec sa sangle abdominale et bloque ses inspirations au niveau de sa cage thoracique.

Plus tard, se développeront des maux de dos, des douleurs diffuses et incomprises souvent étiquetées comme des troubles psychosomatiques.

Par ce simple fait, l’enfant apprend le schéma “social” celui qui est de “s’accorder” à un modèle d’intégration du contrôle de soi devant le regard d’autrui.

Chistophe André, psychiatre a l’hôpital  St Anne de Paris pointe du doigt les bienfaits de la méditation dès l’enfance.

Aujourd’hui, la pleine conscience, la relaxation, la sophrologie, la cohérence cardiaque, tout  tend a exprimer un besoin de ralentissement pour mieux ressentir tout simplement la vie dans son corps, ses tensions émotionnelles  à exprimer et le “lâcher-prise” essentiel et salutaire.

Si vous désirez ralentir votre rythme, je vous propose de vous apprendre à utiliser vos sens, à créer des instants privilégiés rien que pour vous, à voir, à toucher, à gouter, avoir un regard neuf sur votre environnement en créant votre réalité.

Mais aussi a vous aimer, découvrir votre corps, connaître une nouvelle bienveillance à votre égard , écouter les maux de votre corps différemment (mots), respecter le discours de ses tensions, musculaires ou mentales, découvrir votre jardin secret, intérieur, celui qui bien trop souvent est négligé par manque de temps, par manque d’attention ou encore de milles autres excuses…

Bienvenue dans ma sophro- attitude !

 

Objectif Soi respecte le code de déontologie de la sophrologie et les valeurs suivantes:
Ecoute-Respect du lien -Confidentialité-Bienveillance
En aucun cas, la pratique de la sophrologie ne peut se substituer à un traitement médical ni à aucune autre thérapie clinique.
Le sophrologue peut  diriger le consultant vers un professionnel de santé adapté.

Enregistrer

Recommended Posts
Contactez-moi

Une information ? Un rendez-vous ? Envoyez-moi un message et je vous répondrai dans les plus brefs délais. Merci.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search